*
blockengagements

cfi...ses engagements

  • Programmes de formation de qualité, adaptés à la vie professionnelle et aux exigences des examens du brevet fédéral
  • Encadrement individuel de chaque apprenant pendant et après le formation
  • Enseignements facilitant l'acquisition des connaissances pour des adultes
    peu formés ou n'ayant pas suivi récemment de formation
  • Mise en valeur des expériences professionnelles
  • Possibilité d'acquérir une qualification officielle
  • Travail avec des formateurs possédant des compétences pédagogiques 
    et spécifiques de leur domaine
  • Possibilité de progression continue grâce aux évaluations pendant 
    et à la fin de la formation
  • Développement personnel immédiatement transférable dans la pratique professionnelle
  • Défendre le principe de la reconnaissance des acquis et la validation de ceux-ci
  • Promouvoir le respect de la qualité pédagogique
Vos avantages

Les formations cfi :

- facilitent le transfert des connaissances théoriques à la pratique

- favorisent le développement personnel

- apportent plus d'efficacité sur le terrain

- augmentent la confiance en soi

- stimulent les échanges professionnels

- suscitent plus de reconnaissance professionnelle
Situation de la formation professionnelle

 

 

Formation professionnelle supérieure et hautes écoles spécialisées
(extraits et schémas du fascicule " Formation et perfectionnement professionnels ",
Le système Suisse, données de 2002)

Si l'apprentissage permet d'obtenir une formation initiale substantielle, il se révèle cependant de plus en plus impératif d'effectuer une formation supérieure.
En Suisse, celle-ci peut s'acquérir non seulement dans les hautes écoles, mais également dans les écoles supérieures ou par examen professionnel fédéral ou encore un examen professionnel fédéral supérieur.
Il existe aujourd'hui quelque 150 examens professionnels et 110 examens professionnels supérieurs, passés avec succès respectivement par environ 9000 et 3000 personnes par année.

Le contenu et le déroulement des examens relèvent des associations professionnelles, alors que les règlements d'examens doivent être approuvées par la Confédération.
Les examens eux-mêmes sont organisés par les associations et surveillés par la Confédération. Les coûts sont assumés par les candidats, les associations et la Confédération. Sont admises aux examens les personnes bénéficiant d'une expérience professionnelle dans le domaine concerné et ayant suivi des cours préparatoires - le plus souvent en marge de leur activité professionnelle.

La formation dans une école supérieure s'étend sur 2 ou 3 ans et s'achève par l'obtention de titres reconnus au niveau fédéral.
Actuellement, près de 3000 personnes entrent chaque année dans les 100 écoles existantes offrant au total 60 types de formation reconnus dans les domaines de la technique, de l'économie, de l'informatique de gestion, de l'hôtellerie, du tourisme, de l'économie familiale, de l'économie forestière et de la droguerie.



Pseudo :
User-Login
Votre E-mail